Le Top 10 des plus jolies joueuses du circuit

Le circuit féminin a ses détracteurs. Souvent virulents et vindicatifs : la WTA serait soporifique, uniforme, sans surprise, peu vendeuse et qui plus est formatée par des dirigeants imposants à leurs bons petits soldats officiers de presse une communication malthusienne. Mais mêmes ces pamphlétaires, féminins ou masculins, reconnaissent un atout indéniable au tennis féminin : son nombre croissant de « jolis petits lots » pour reprendre une expression entendue ça et là dans les allées de Roland-Garros depuis dimanche, lever de rideau de la Grand messe tennistique française. Fini les garçons manqués et physiques ingrats, les starlettes d’aujourd’hui sont sexy, coquettes, féminines.

Anna Kournikova a été pionnière, la génération suivante a suivi, aidée par une WTA qui en a fait un produit d’appel auprès du public et des sponsors. Maintenant, quand Ana Ivanovic se plaint auprès de la direction de Roland Garros pour faire changer la photo de son profil sur le site officiel du tournoi, c’est normal. Voire même un brin volontariste. Le physique fait partie de l’image et de la stratégie marketing. On ne pouvait donc pas passer à côté d’un succulent top 10, sans hiérarchie (à vous de la faire).

Un « Miss WTA » sauce Eureka Presse. A chacune son charme, ses atouts. On s’est limité aux 50 premières au classement.

Sorana Cirstea

Quart de finaliste surprise à Roland en 2009, la jeune roumaine dégage du « chien », du caractère. Une beauté brune plus latine que slave, peau mate, jolie jambes et faciès dessiné un peu à la grecque, avec caractère. La photo de son profil sur le site de la WTA en dit long sur la coquetterie de la 34e joueuse mondiale.

Ana Ivanovic

L’ancienne n°1 mondiale a pris un peu de poids mais son minois reste sans égal dans le genre poupée brune slave. Anti-thèse de la russe blonde et de la bomba latina un tantinet provocatrice, la Serbe plait depuis le début au public par sa fraîcheur et sa beauté naturelle. Comme elle est grande et dotée d’un sourire à tomber de sa chaise d’arbitre, pas difficile de comprendre sa popularité. Malheureusement, Ana ne le sait que trop bien, ça casse le charme.

Maria Kirilenko

La Russe est la digne héritière de Kournikova. Une vraie beauté russe, avec tous les atouts allant avec l’appellation de « canon ». Bon, Maria n’est pas non plus sublimissime, mais elle a toutes les armes de la jolie fille, les gambettes en premier lieu et le visage pour couronner le tout. Dommage qu’elle ne soit pas très sympathique.

Flavia Pennetta

Inconnue du grand public, l’Italienne a mes faveurs pour ce qu’elle dégage. Flavia est beaucoup plus bluffante en face à face que sur photo. Ses yeux envoutent, son sourire également. Le genre à ne pas se douter une seconde ce qu’elle peut provoquer chez la gent masculine.

Elena Dementieva

Un classique je dirais, Elena ça fait douze ans qu’elle squatte les concours de beauté de la WTA. Elle n’en a jamais joué, ne s’affichant jamais en tenue ultra sexy. Elena, quasi bilingue en français, a le visage plutôt dur avec l’âge mais impossible de ne pas l’inclure dans un top 10 qu’elle ne quittera qu’à l’heure de sa retraite.

Maria Sharapova

Je vous le dis comme je le pense : la peste russe est sur-cotée, insipide et sans charme. Mais bon, elle est grande, blonde, élancée et quand il n’est pas pollué par des boutons, son visage est attractif et touchant.

Maria Zvonareva

Les plus beaux yeux du circuit, RAS.

Daniela Hantuchova

Quand Daniela ne frôle pas l’anorexie et daigne remplir son plateau dans les restaurants cantoches des « players lounge » du circuit, elle a les plus belles jambes de la WTA. Et ses tâches de rousseur sont un délice.

Yanina Wickmayer

Les plus belles jambes du top 100, à égalité avec Daniela quand la Slovaque affiche un poids raisonnable.

Elena Vesnina

Pulpeuse, blonde, sexy, attirante : l’Ukrainienne « envoie du lourd » quand elle passe devant vous. Difficile de ne pas « scotcher ». Allez faire un tour sur son site officiel, vous ne serez pas déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *