Paris Hilton : de la loge au tribunal

L’Afrique du Sud s’est mise en quatre pour accueillir le monde et le monde, poli, lui rend bien. Le chiffre est tombé : +25% de touristes sur le mois de juin par rapport à l’année dernière. Pour être précis, 1 020 321 touristes ont visité la “Rainbow Nation” du père fondateur Nelson Mandela entre le 1er juin et le 1er juillet. Ils étaient 819 495 en 2009 à la même période. Dans ce million de curieux, une tripoté de VIP. Dont Paris Hilton, qui a encore faire parler d’elle. Et ça tombe bien, j’ai de l’info !

Je vous pose d’abord une petite question ludique avant de me reconcentrer sur notre chère Paris. A votre avis, quelles sont les nationalités les plus représentées dans le fameux million de touristes ? Allez, allez, on réléchit. Pour vous distraire, une contine Hiltonienne vous fera du bien. Je ne sais pas si vous êtes au courant mais la plus inutile des “pipoles” s’est illustrée à Port Elizabeth vendredi dernier.

Assistant dans sa loge au quart de finale entre le Brésil et les Pays-Bas, l’héritière reine des “sex tape” s’est fait prendre la main dans le Vuitton en possession d’un joint. Accompagnée de sa grande copine et désormais photographe Jennifer Rovero, ancienne Playmate, elle a eu beau jeter la cigarette illicite à la vue des policiers en sortie de stade, elle a filé illico presto en comparution immédiate.

Sur son compte Twitter, la mondaine clame aujourd’hui le contraire, assure être une fois de plus un “bouc émissaire” et se plaint : “Ce qu’on m’a fait subir pour rien est ridicule.” Pour rien vraiment? Dans un quotidien sud-africain, le porte-parole de la police de Port Elizabeth confirme que la dispendieuse et volage Paris a bien été arrêtée vendredi. Et je peux l’affirmer ici, elle a filé directos au tribunal. Au final, elle s’en sort sans rien, Rovero ayant plaidé coupable pour elle. Beaucoup de bruit pour rien comme dirait Shakespeare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *