Le 11 majeur de la Coupe du Monde

Alors que les Néerlandais, coupables de n’avoir rien réservé après les demi-finales (zèle de pessimisme ou excès de distraction ?), ont réussi in extremis à squatter en famille un hôtel de Johannesburg, il est temps de dresser LE bilan sportif de cette Coupe du Monde.

Et bien évidemment qui dit article en majuscule dit « onze idéal ». Comme je ne considère pas mon avis comme parole de prophète, je suis allé sonder des confrères. Trois pour être précis : uneEcossaise, un Allemand et un Français. En sus de mon équipe type à moi.

Franchement, il y a des postes où les hésitations voire les « heu… la vache, qui m’a impressionné là ? » ont fait sourire. Que ce soit le latéral gauche ou le gardien. Bien évidemment toute subjectivité est complètement volontaire.

Stephen (journaliste écossais)
Kawashima – Lahm, Piqué, Puyol, Maicon – Mascherano – Müller, Xavi, Messi – Donovan, Villa
Coach : Bob Bradley

Carsten (journaliste allemand)
Neuer – Lahm, Puyol, Friedrich, Salcido – van Bommel, Xavi – Sneijder – Müller, Villa – Forlan
Coach : Bert van Marwijk

Nicolas (journaliste français)
Neuer – Lahm, Heitinga, Skrtel, Coentrao – Robben, Sneijder, Xavi, Iniesta – Forlan, Villa
Coach : Bert van Marwijk

Moi
Neuer – Lahm, Puyol, Juan, van Bronckhorst – Vera – Müller, Sneijder, Iniesta – Villa, Forlan
Coach : Joachim Loew

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *